Qu’apprenons-nous dans cette école ?

Apprendre par moi-même : expérimenter et découvrir mon potentiel caché 

CRÉER MON LABORATOIRE

Apprendre à être moi-même est un art pour lequel il n’existe aucun manuel ou formule magique, car c’est à moi de découvrir ce qui fonctionne pour moi et ainsi rester moi-même quoiqu’il arrive.

Aujourd’hui, je comprends que ce que j’ai appris dans ma vie est essentiellement de répondre aux attentes des autres, de la société au lieu de répondre à mes propres besoins, mes propres valeurs, mes propres aspirations. J’ai enfilé comme des vêtements superposés tous ces rôles que l’on me demandait de jouer au fil des ans. Je me suis identifié à tous ces masques au point de ne plus savoir qui j’étais réellement et ce dont j’avais véritablement besoin.

Pour revenir à moi  et découvrir qui je suis, il est important de devenir ma propre référence plutôt que d’aller chercher des validations à l’extérieur.

Pour cela je dois créer ma réalité selon ce que je crois. C’est-à-dire me détacher de ce que l’on ma transmis pour me faire ma propre opinion, ce qui sonne juste pour moi.

A moi de définir ma vérité en ce qui concerne les questions importantes de MA vie.

Comme ce ne sont pas mes propres croyances que j’ai découvertes par moi-même, mais  celles des autres, je doute de mes talents, de mes compétences. Je n’arrive pas à me faire confiance.

Pour trouver ce qui est juste pour moi, je peux passer par ce que je ressens dans mon corps (émotions  et réactions physiologiques).  Apprendre à être soi-même ne passe pas uniquement par les connaissances intellectuelles. Quand j’éprouve de l’amour, quand j’éprouve de la haine, de la colère, de la joie, du chagrin, il n’y a pas de doute, je sais que ce que je ressens m’appartient et  que personne ne pourra me convaincre que ce n’est pas vrai. C’est ma vérité intérieure. Les autres ne peuvent pas éprouver ce que je ressens, ils peuvent le comprendre, l’imaginer, l’avoir déjà ressenti mais ce que je ressens est unique, c’est ma perception sensorielle de la vie.

Si je veux être libre d’être celui que j’ai choisi d’être et  m’épanouir dans ma vie, je dois vivre l’expérience de penser par moi-même, avoir mon propre jugement. Définir ce qui est bon pour moi à partir de ce que je ressens, je vois, je constate et j’éprouve.

Je vais alors prendre conscience de ce que je ne veux plus, de ce que je ne veux pas et de ce que je veux voir se produire dans ma vie. Et pour passer à l’action, il me faudra me lancer dans l’aventure et expérimenter :

  • En étant bienveillant avec moi-même,
  • En affirmant ce qui est important pour moi (besoins, émotions, sentiments, valeurs, aspirations…)
  • En acceptant de ne pas être parfait.
  • En prenant le risque d’échouer.

 

Apprendre pour moi-même : me connaître, m’affirmer, me faire confiance et m’épanouir 

ANALYSER MES OBSERVATIONS

Pour pouvoir expérimenter ce dont j’ai vraiment besoin dans ma vie et m’épanouir, je peux m’appuyer sur mes observations.

Pour observer de manière juste, il me faudra apprendre à définir qui je suis véritablement et me détacher des fausses croyances que j’ai intégrées comme étant ma vérité.

La première étape serait sans doute d’essayer de répondre à la question : « Qui est-tu ? »

Comment vais-je m’y prendre ? Je vais peut-être répondre aux questions suivantes : Qu’est-ce que je fais dans ma vie ? Quel est mon métier ? Quelle est ma situation familiale, professionnelle, personnelle ? Combien ai-je d’enfants ? Quelle est la ville où j’habite ? Quelles sont mes activités ? Qu’est-ce que je possède ? Quelle éducation ai-je reçue ? Comment les autres me perçoivent ? Que dit-on de moi ? 

Pour me définir véritablement, je vais devoir m’observer en tournant mon regard vers l’intérieur et me demander de façon honnête : Quelles sont mes valeurs fondamentales ? En quoi est-ce que je crois vraiment ? Qu’est-ce qui m’anime de l’intérieur ? Qu’est-ce qui me rend heureux? Quelle est mon identité profonde ? Il s’agit de toutes ces questions en relation avec « l’être ». 

La seconde étape serait alors de me demander s’il y a un décalage entre la personne que je suis dans le monde et celle qui habite à l’intérieur de moi.

S’il y a un fossé, je pourrais rechercher en moi les réponses aux questions suivantes : Qui suis-je lorsque je suis moi-même ? Qu’est-ce que je fais lorsque je suis moi-même ? Où suis-je lorsque je suis moi-même ? Avec qui (Avec quel type de personnes) ? Comment est-ce que je me comporte ? Comment est-ce que je m’exprime ? Qu’est-ce que je ressens ? Quelle est mon apparence ?

Apprendre pour moi-même, c’est intégrer ma véritable identité, mes valeurs fondamentales et mes aspirations profondes dans ma vie quotidienne pour retrouver l’harmonie entre mon monde intérieur et le monde extérieur.

La troisième étape consiste à rechercher en moi les clés de mon épanouissement personnel. Ce travail, je vais apprendre à le faire par moi-même grâce à l’école des talents et de l’art de vivre. Je pourrai alors le réaliser de manière autonome et l’utiliser au quotidien dans ma vie.

Je me constituerai ma boite à outils personnelle que j’actionnerai à chaque fois que j’en aurai besoin.

Exemple de ce que je vais pouvoir  mettre dans ma boite à outils dans la rubrique « Nos interventions  » 

 

    Retrouver mon pouvoir personnel : apprendre à l’utiliser pour passer à l’action 

    REALISER MES ACTIONS

    Si j’avais la possibilité de vivre la vie comme je le souhaite, comment serait-elle ?

    Si j’avais le choix d’être la personne que je veux être au quotidien, qui serait-elle ?

    Si je pouvais me sentir libre de faire ce qui compte le plus pour moi, ce serait quoi ?

    Aujourd’hui, dans certaines situations, il se peut que je souffre de ne pas pouvoir faire mes propres choix en fonction de ce que je veux vraiment dans ma vie.

    Pour retrouver mon pouvoir personnel, celui de choisir ma vie, je dois être convaincu que cette décision, c’est à moi de la prendre.

    Aujourd’hui, est-ce que je veux reprendre les commandes de ma vie ? Est-ce que je veux devenir le créateur de ma vie ?

    Qu’est ce qui me retient d’avoir cette vie remplie de sérénité, enrichissante et épanouissante ?

    Je pense que je n’ai pas la possibilité d’agir autrement et que les réactions affectives que je vis au quotidien font parties de ma vie. Je ne peux que les subir.

    Ces réactions affectives ce serait par exemple des sentiments :

    • d’insécurité, de peur, d’anxiété
    • de colère, de frustration, d’injustice, d’accablement, d’impuissance
    • de tristesse, d’isolement, de rejet, d’incompréhension
    • de ne pas être à la hauteur, d’être inutile, ne pas être accepté, aimé

    Ce sont elles qui me limitent dans mes actions et m’empêchent de vivre les situations sereinement.

    Si j’imaginais me sentir libéré de ces réactions affectives automatiques et douloureuses dans ma vie… je serais tellement plus heureux.

    A l’école des talents et de l’art de vivre, je vais trouver des outils simples et efficaces pour apprendre à retrouver ce pouvoir personnel qui est déjà en moi. Nous l’avons tous, il suffit juste de l’activer.

    Une seule condition est nécessaire : c’est à moi de décider de me libérer et m’accorder le droit à cette vie épanouie et sereine que nous méritons tous.

    Pour y arriver, il est nécessaire de croire en moi, m’armer de courage en me persuadant que je mérite quelque chose de mieux.

    Comment avoir confiance en mes propres capacités si je me concentre uniquement sur mes défauts, mes échecs et mes réactions affectives négatives ?

    « Il n’est jamais trop tard pour être ce que l’on aurait pu être. »

    -George Elliot-