Eduquer en conscience

Qu’est ce que signifie éduquer pour vous ? Quel est l’intérêt selon vous de l’éducation ?

Selon le dictionnaire Larousse : Former quelqu’un en développant et en épanouissant sa personnalité. Développer une aptitude par des exercices appropriés. Développer chez quelqu’un, un groupe, certaines aptitudes,… Faire acquérir à quelqu’un les usages de la société.

Et si nous repensions l’éducation comme une formation de développement humain ? La connaissance n’est pas un but en soi mais plutôt un moyen parmi d’autres pour aider les personnes à découvrir leur vie et à mieux la vivre.

Selon Albert Jacquard « Il ne faut pas aller à l’école pour ingurgité le programme, s’enterrer sous les devoirs et les leçons, entasser les diplôme ! Apprendre c’est s’interroger. Formuler ses questions. Chercher les réponses. Critiquer ses propres raisonnements. Suivre son chemin. Apprendre, c’est développer en soi l’irréverence, l’initiative, la liberté d’esprit, c’est construire son intelligence. « 

Le travail des parents n’est pas d’élever des enfants parfaits mais d’accompagner ce petit être à devenir un adulte indépendant, éclairé et respectueux qui se battre pour ses rêves.

Quand je suis allé à l’école, ils m’ont demandé ce que je voulais être quand je serais grand. J’ai répondu  : « heureux ». Il m’ont dit que je n’avais pas compris la question. J’ai répondu qu’ils n’avaient pas compris la vie. John Lennon. 

 Pourquoi éduquer en conscience ?

L’éducation actuelle nous permet d’acquérir des connaissances extérieures à nous-mêmes. En tant qu’être humain, notre besoin essentiel est d’apprendre à se connaître de l’intérieur. C’est le challenge que relève l’école des talents et de l’art de vivre.

Nous ne pouvons plus éduquer sans prendre en compte la dimension humaine de l’enfant : un être de relation et d’émotions qui dois apprendre à se connaître, découvrir ses besoins véritables, ses ressentis, son fonctionnement, son potentiel créatif, ses talents, ses valeurs, ses aspirations

 Quand une fleur ne fleurit pas, on corrige l’environnement dans lequel elle pousse, pas la fleur.

De quoi a besoin l’enfant pour grandir et devenir un adulte épanoui ? Il a besoin de proximité, d’amour, d’approbation, de temps, d’espace, d’attention et de soins continus. Il a besoin d’un lien nourrissant et soutenant pour achever son développement physiologique, affectif et psychologique.

L’enfant recherche un cadre stable et cohérent. Il souffre de toute parole ou comportement qui limite sa nature profonde et abîme la relation affective qu’il souhaite créer avec l’adulte. un enfant devient un adulte épanoui s’il a été considéré et approuvé dans sa vulnérabilité, ses forces, des expériences affectives (sensations, émotions et sentiments) et ses besoins (fondamentaux et relationnels).

Les expériences de l’enfance sont la trame invisible de l’adulte. Les récentes recherches en neurosciences affectives attestent que le vécu d’u adulte est en lien étroit avec son vécu enfantin. La façon dont vous avez été traité enfant influe tout particulièrement sur votre vie affective et relationnelle.

Aujourd’hui, à travers nos comportements et ceux de nos enfants, nous voyons bien que quelque chose ne va pas, qu’il y a des besoin auxquels nous ne répondons pas : besoin de trouver du sens, besoin d’attention, de présence, d’affection, d’amour …

Pour éduquer en conscience, l’adulte répond aux besoins essentiels de l’enfant. Cependant, au vu de l’éducation que nous avons reçue, l’adulte d’aujourd’hui est-il capable d’apporter cela à l’enfant s’il ne se l’apporte pas déjà à lui-même ?

Pouvoir éduquer un enfant en conscience implique de connaître les besoins, les manques et les blessures de l’enfant que nous avons été.

Vous seul pouvez apaiser votre enfant intérieur qui est en souffrance, en faisant éventuellement un travail de guérison. Cela permet de guérir des blessures… et de bien faire la différence entre la petite fille ou le petit garçon que nous avons été et l’enfant que nous éduquons. Face à l’enfant que nous accompagnons, un positionnement favorisant serait d’être centré sur les besoins de cet enfant, d’apprendre à connaître cet être unique avec son propre univers, ses propres émotions… forcément différents des nôtres. Nous sommes donc amenés à nous décentrer de nous-même pour pouvoir être à l’écoute de l’enfant… et enfin le rencontrer. 

Dans la rubrique Nos interventions et Notre réseau vous trouverez des idées, des solutions, des ateliers, des formations, un réseau pour éduquer en conscience.